Le Pole Bending

Avec la participation d’Alexandra Hakil

Le pole bending est une discipline d’équitation western de vitesse, associé généralement aux épreuves de barrel racing sur les compétitions NBHA première association du développement des épreuves de vitesse pole bending et barrel racing en France.

“Cette épreuve demande beaucoup de technique dans le travail du cheval.”

Déroulement d’une épreuve:

 

Chaque concurrent commencera par un départ en course, et le temps commencera et se terminera lorsque le nez du cheval franchira la ligne du chronomètre. Un cheval peut prendre le départ soit à droite, soit à gauche de la première perche, puis parcourir le reste du parcours en conséquence. Le fait de renverser une perche et de ne pas suivre le parcours entraînera la disqualification. A chaque fois que toutes les perches sont restées debout, cela est considéré comme une bonne course. Les meilleurs cavaliers tournent exceptionnellement en 19’ / 20’ mais 21’ 22’ 23’ plus généralement.

 

Le parcours:
 

La mise en place du schéma du pole bending est cruciale pour le succès de cet événement. Le parcours du pole bending doit être exécuté autour de six perches.

Chaque perche doit être espacée de 6,4 mètres et la première perche doit être à 6,4 mètres de la ligne de départ. Les perches seront placées sur le sol, à une hauteur de 1,8 mètre, et leur base ne devra pas avoir plus 35 cm de diamètre.

“Le pole bending requiert beaucoup de travail en amont, et une excellente synchronisation entre le cheval et son cavalier.”

Les conseils d’entraînements d’Alexandra:

 

 

Un bon cheval de barrel ne peut pas forcement être un bon cheval de pole bending. La base du succès dans le pole bending et le travail qui doit être régulier pour fixer la trajectoire du cheval. Tout d’abord l’entrainement se fait sur des allures calmes et posées ce qui permet de fixer les automatismes pour au fil du temps accélérer la cadence et obtenir un parcours effectué avec fluidité et parfait, avec de plus en plus de vitesse au fur et à mesure. Le cheval et son cavalier doivent travailler ensemble afin d’exceller.

le travail doit être régulier pour fixer la trajectoire du cheval

 

 

Diverses méthodes sont mises en œuvre dans le pole bending, de l’approche du ” slalom ” à celle des « exercices d’entrainement » à la « mise en œuvre ».

 Le cavalier doit d’abord regarder où il veut aller, il est essentiel que le cavalier soit assis dans sa selle et utilise le bas du corps dont les jambes pour contrôler son cheval à travers les perches, il faut avoir un cheval qui garde l’équilibre tout au long du slalom et qui soit à l’aise avec les changements de pied.

Il est important de maintenir un mouvement vers l’avant pour que toutes les perches restent debout. L’utilisation de l’arrière-train du cheval aide ce dernier à zigzaguer à travers les perches dans un mouvement fluide. J’aime dire que « le binôme ne fait qu’un à ce moment-là et qu’ils doivent trouver une symbiose parfaite pour que la trajectoire soit fluide, telle une partition de musique, la moindre faute de rythme entraine l’erreur de parcours. » Au moment de partir, l’adrénaline envahit le cavalier, 22 secondes de concentration pour donner le meilleur.

“C’est à partir de ce moment- là que nous comprenons que l’un sans l’autre nous ne pouvons avancer, la confiance s’installe et là tout est gagné quand le cheval prend plaisir à partir sur son go et donne tout pour satisfaire son cavalier, tout est gagné.”

Alexandra Hakil

“Au moment de partir, l’adrénaline envahit le cavalier, 22 secondes de concentration pour donner le meilleur.”

Alors si vous aussi vous voulez ressentir ces sensations avec votre cheval et vous initier au pôle bending n’hésitez pas à vous rapprocher de la NBHA France pour connaitre les écuries partenaires qui pourront vous faire partager leurs expériences.

Retrouvez tous nos clubs western: