Le Longe Line

Le longe Line est une épreuve permettant de mettre en avant les allures de votre cheval.

Qu’est-ce que le Longe Line?

“Il existe 4 types de longes : la longe en rond de longe, la longe de compétition, la longe d’enseignement pour cavalier monté et la longe de défoulement. Celle que nous enseignons est la longe de compétition, appelée aussi par les associations western américaine LONGE LINE. Elle permet de travailler et de juger des allures du cheval. Elle se pratique des 2 cotés et aux 3 allures avec des chevaux à partir de 1 an si ces derniers sont éduqués.”

“Le longe Line de compétition se pratique avec avec des chevaux à partir de 1 an si ces derniers sont éduqués.”

Quels sont les équipements nécessaires?

“Le cheval peut être mené en simple licol, en licol de présentation (Halter / Showmanship) ou en licol à nœuds. La longe de travail mesure entre 8 et 10 m et le mousqueton de cette dernière doit être attaché à l’anneau sous le licol. Il faut également une chambrière et 1 paire de gant.”

Quel est l’intérêt du Longe Line?

“Cette discipline s’adresse à tous, quelque soit l’âge du cheval. Pour les jeunes chevaux, elle permet de mettre en place des codes vocaux qui faciliteront les changements de vitesse quand le cavalier sera dessus – elle permet également de travailler sur le physique du cheval sans le poids du cavaler. Pour les chevaux plus âgés, elle permet de les échauffer en les ayant toujours sous contrôle, de muscler le dos et d’assouplir le cheval.”

“Le longe Line s’adresse à tous, quelque soit l’âge du cheval.”

Comment est mis en œuvre le Longe Line?

“Cette discipline peut se pratiquer dans un manège ou dans une carrière. Elle nécessite un sol adapté et un lieu de taille suffisante. Elle se pratique notamment au début de façon individuel, le temps que l’élève maîtrise la technique. La durée de l’exercice sera adaptée au niveau du longeur et à l‘âge du cheval. Pour un poulain de moins de 2 ans, cela ne devra pas dépasser 10 min au total.”

“La durée de l’exercice sera adaptée au niveau du longeur et à l‘âge du cheval”

Quel est le principe de notation?

“L’attitude du cheval Le cheval devra toujours être calme. En longe, le but n’est pas de fuir la longe ou le longeur. On le laisse se détendre au début. Après il doit se mettre au travail. De plus, il doit être à l’écoute du longeur. Enfin, il doit être en avant, c’est-à-dire qu’on ne doit pas avoir besoin d’entretenir l’allure par le corps, juste à lui demander les changements d’allure. Le juge prendra donc en compte la décontraction dont fait preuve le cheval, ses allures, ses transitions et son écoute. Pour bien réussir une longe, le secret est la position du corps et le timbre de la voix.”

“Pour bien réussir une longe, le secret est la position du corps et le timbre de la voix.”

Conseils de Pro:

“La position du corps:

Le longeur doit toujours être au centre du cercle. L’idéal est qu’il ne bouge quasiment pas, et reste dans un cercle de 1m de diamètre (le symboliser par exemple par une corde ou un cerceau pour vérifier). De plus, il doit regarder en position «neutre» le ventre de son cheval, en ayant les épaules parallèles au cheval. Dans la main vers l’avant (main droite si on tourne à droite, gauche si on tourne à gauche), le longeur tient la longe, qui doit être légèrement détendue (trop tendue signifie que le cheval tire, trop détendue elle risque de s’emmêler dans les membres de votre cheval). L’autre main tient le flot de la longe. Attention, ne surtout pas faire de boucle avec la longe, car si le cheval se met à tirer d’un coup, il faut que la longe puisse partir sans coincer la main!!! Le bras avant indique la direction à suivre (il doit aller vers la bouche du cheval), le bras arrière ira vers les fesses. Si le longeur a une chambrière, celle-ci doit être légèrement après les fesses de votre cheval. Le longeur forme donc un triangle équilatéral entre la tête du cheval, sa croupe et lui.

 

Une des aides : la voix

C’est l’aide principale en longe avec le corps. Il existe un ordre pour accélérer ce dernier devra être bref et tonique, un pour ralentir et il devra être plus lent et calme ainsi ordre pour l’arrêt. Le cheval ainsi travaillé, on pourra contrôler son rythme et ses allures rien qu’avec la voix et ses divers intonations.

 

Une autre aide : le corps

Une autre aide est l’utilisation du corps du longeur. En se décalant vers l’épaule du cheval, on le ralenti en lui barrant virtuellement la route. Si on se décale vers la croupe, on le fait accélérer en le poussant virtuellement. En avançant vers le cheval, on le pousse à agrandir son cercle, en s’éloignant, on l’attire vers soi et diminue le cercle. Les deux dernières aides sont La chambrière et la longe. La chambrière peut aussi aider à pousser un cheval, mais elle ne doit pas toucher ce dernier! Juste un petit claquement, ou même juste une ondulation peuvent servir. De plus, en l’approchant du corps on peut demander au cheval de s’éloigner.

La longe aussi est une aide :

Des ondulations peuvent éloigner le cheval (pour agrandir le cercle), une légère pression peut le ramener vers vous ou le ralentir… Mais attention, ce n’est pas l’aide principale!!!!”

“Travailler un cheval en Longe Line permet d’affiner au maximum son éducation à pied.”